Veuillez nous communiquer sur votre action - Nous en ferons large échos pour l'interêt de tous! didierveka@yahoo.fr
 
Jacques Mbadu Nsitu a organisé une réception en l’honneur
de l’ambassadeur de la France en RDC, Alain Remy
..Par Emmanuel Luzolo N'zeka-Grand Reporter - 07 juillet 2016
 
Le jardin de la résidence officielle au quartier ciné palace dans la commune de Matadi a servi de cadre à la réception que le gouverneur du Kongo Central, Jacques Mbadu Nsitu, a organisée en l’honneur de l’ambassadeur de la République française, Alain Remy à la tête d’une forte délégation composée respectivement de MM. Abdoud Zaoui, conseiller économique, du colonel Hervé Temporel, attaché de défense, Matthieu Juin-Lévite, délégué général des Alliances Françaises, Harold Hurel, chef de projet Systra, Florian Archambault, directeur commercial adjoint Afrique Systra, Thibault Lame, directeur Exploitation Bolloré Afrique Logistics et Olivier Bustin, conseiller international-avocat au barreau de Paris Vda.

Au cours de cette réception qui traduit si heureusement les relations qui existent entre la République Démocratique du Congo et la République française, le chef de l’exécutif provincial a associé tout le gotha local composé de différentes personnalités issues de diverses structures socio-professionnelles basées dans la ville de Matadi, chef-lieu de la province hospitalière du Kongo Central.

Comme le veut la tradition, le gouverneur de province a capitalisé cette réception en présentant à ses hôtes les différentes opportunités et potentialités dont regorge le Kongo Central tout en souhaitant un fructueux séjour dans cette partie maritime de la République Démocratique du Congo –une juridiction géo-stratégique pour ce pays au cœur de l’Afrique.

Cette réception est tombée dans la soirée où tous les regards du monde étaient rivés sur le stade Vélodrome de Marseille où les Bleus français rencontraient les allemands dans le cadre de demi-finale de l’Euro 2016. A cet effet, le gouverner de province avait placé un grand écran afin de permettre à toute l’assistance de vivre en live ce big event dont il avait prophétisé la victoire des poulains du coach français, Didier Deschamps. Grande a été la joie de toute l’assistance que la partie congolaise a partagée avec ses hôtes qui étaient bien sûr de cœur avec leur « onze national ».

En fin de journée de jeudi 7 juillet, le Gouverneur de province, Jacques Mbadu Nsitu a reçu à Matadi Monsieur Alain Rémy, Ambassadeur de la France en RDC, accompagné de son équipe, en provenance d’une visite à Inga, la cité du barrage électrique.

Le diplomate français n’a pas mis sa langue en poche. Il a remercié le Kongo Central pour l’accueil dont ils ont été l’objet tout en saluant la coopération franco-congolaise. Cette coopération bilatérale, faut-il le souligner, est le gage de bonnes relations entre le deux pays par leurs Chefs de l’Etat respectifs, Joseph Kabila Kabange pour la Rdc et François Hollande pour la France.

Il y a lieu de souligner que cette délégation venait d’une visite au site hydro-électrique d’Inga dans le territoire de Seke-Banza dans l’ex-district du Bas-Fleuve où elle est allée toucher du doigt les merveilles naturelles du fleuve Congo et l’importance de ce site dans le développement. Le site d’Inga est également lié à la réalisation du jeu télévisé par le français Philippe de Dieuleveult, intitulé « La chasse aux trésors ». Il est mort aux environs d’Inga le 6 Août 1985.

Au cours de la même journée, le chef de l’exécutif provincial a pris langue avec le directeur général de Canal Plus Afrique, David Mignon. Cette entreprise qui a pignon sur rue dans la province du Kongo Central depuis déjà 4 ans continue à gagner une forte clientèle.
A cette occasion, le Directeur général de Canal Plus Afrique a échangé avec l’autorité de province sur l’évolution de cette entreprise à travers le Kongo Central.
Robert Munkonko Awong apprécie l’exécution des travaux
de génie civil initiés par Jacques Mbadu

La vision du chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, dans le domaine de la révolution de la modernité, est effective à travers le Kongo Central par la réalisation des travaux de génie civil qui s’illustre visiblement dans la construction d’un imposant immeuble devant abriter, au finish, les services du gouvernorat en ville basse dans la commune de Matadi tout comme celle du stade Lumumba dans la commune de Mvuzi. Des chantiers qui sont aux antipodes par rapport à leur situation géographique.

L’évolution desdits travaux a été touchée du doigt, ce 07 juillet 2016, par le conseiller spécial du chef de l’Etat en charge des infrastructures, Robert Munkonko Awong. Sa présence au chef-lieu de la province du Kongo Central que dirige Jacques Mbadu Nsitu qui s’est aligné sur la vision du Raîs a été marquée en lettres d’or par des visites qu’il a effectuées dans ces deux chantiers. Il a apprécié la haute technologie mise à contribution par les constructeurs chinois qui travaillent avec des cadres et ouvriers congolais. Ces visites constituent, à n’en point douter, l’attention qu’accorde la présidence de la République quant à la poursuite desdits travaux. En sa qualité de témoin oculaire de ce qui est entrain de pousser de la terre pour devenir de véritables bijoux donnant une belle et nouvelle image à la ville de Matadi – notamment l’hôtel du gouvernement provincial et le stade Lumumba -, l’émissaire de la présidence de la République ne s’est pas empêché de louer, à juste titre, les inlassables efforts que déploie le gouvernement provincial dans la métamorphose de la province du Kongo Central ce, de manière visible et palpable à plus d’égards. Cela traduit, somme toute, la mise en application de cette vision prônée par le Chef de l’Etat dans le domaine précis de la révolution de la modernité. Du reste, la modernisation de différentes infrastructures à travers le Kongo Central frappe à  l’œil de tout un chacun. A moins de jouer à la fausse cécité pour refuser de voir. C’est au niveau du Pont Maréchal, témoignage éloquent de la coopération nippo-congolaise que Robert Munkonko a terminé sa série de visites à Matadi. Toutefois, vu ce qu’il vu dans la réalisation des travaux de modernisation du stade Lumumba, il a promis de dresser un rapport ad hoc à la présidence afin de libérer des moyens supplémentaires afin que cette infrastructure sportive, née de la volonté du Chef de l’Etat, soit prête d’ici 2017. Le gouverneur de province avait échangé également avec son interlocuteur sur l’évolution de tous les chantiers ouverts au Kongo Central.

Point n’est besoin de rappeler que rien n’est laissé au hasard pour que le Kongo Central puisse disposer de nouvelles infrastructures qui feront tâche d’huile à travers la République Démocratique du Congo. Les différentes délégations qui viennent au Kongo Central de manière apparente et non apparente ne cessent de parler de tous ces projets dont la réalisation témoigne, à coup sûr, de la viabilité de cette juridiction au Sud-Ouest de la Rdcongo qui ne cesse de tendre la main aux investisseurs en provenance de toutes parts.

Ayant donné naissance  des triplés - Mme Josée Mayengele Panzu assistée financièrement par l’honorable députée nationale, Yvette Mbadu
..Par Emmanuel Luzolo N'zeka-Grand Reporter - 12 mars 2016
E. Luzolo N'zeka en képi, à côté de C.Braeckman
Il est honteux d’être heureux seul, dit-on. Cet adage est capitalisé par l’épouse de l’autorité de la province qui est en même temps députée nationale, élue de Boma, Yvette Mbadu. Elle a répondu à la sollicitation d’une jeune maman en la personne de Josée Mayengele Panzu. Cette dernière a accouché des triplés et est dépourvue de moyens conséquents à cause de la longue maladie de son conjoint alité.

Face à cette situation, Yvette Mbadu n’a pas hésité un seul instant pour assister cette famille en disponibilisant d’une importante somme d’argent dont le montant n’a pas été révélé à la presse – à laquelle somme sont ajoutés 4 pagnes propres.

Cette famille n’est pas restée indifférente quant au geste philanthropique posé en sa faveur, et, avec la naissance de ces triplés, ne savait à quel saint se vouer. Frappant à la bonne porte, elle a eu gain de cause tout en remerciant chaleureusement sa bienfaitrice dont l’acte restera indélébile dans la vie de ce couple.

A tout croire, ce geste n’est pas le premier que Yvette Mbadu Mwanga ait déjà posé en faveur de ses semblables infortunés. Elle a toujours concrétisé la rhétorique du verset biblique sur l’amour du prochain correspondant à des actions caritatives.

Avant de prendre congé de cette dame qui est à sa deuxième maternité, Yvette Mbadu a prodigué de sages conseils à cette dame qui a profité de la journée internationale de la femme pour poser son problème. En sa qualité de la première maman de la province chère à Kimpa Mvita, la députée nationale lui a indiqué, à cet effet, le chemin de  la planification familiale pour des raisons évidentes.
az
Quelques Activités en Images
   
Le Vice-Gouverneur, Atou Matubuana visite le chantier d'érosions à Mbanza-Ngungu - mars 2016 - (Source Daniel Moke)
Atou Matubuana et la Presse Antenne A Têtes d'éroisions à Mbanza-Ngungu Atou Matubuana invité le 8 mars à Mbanza-Ngungu
La Dynamique des Associations Nkundi-a-mbote, mobilisés pour accueillir le VG Atou Matubuana, dit Nkundi-a-mbote le 8 mars 2016 à Mbanza-Ngungu
En séjour de travail à Matadi dans le Kongo Central,
Le Secrétaire général au plan et à la révolution de la modernité,
Ditele Welo,  apprécie les efforts du gouvernement provincial
..Par Emmanuel Luzolo N'zeka-Grand Reporter - 12 mars 2016  

Outre les analyses et les études des dossiers mis à sa disposition dans le cadre des tâches politico-administratives lui reconnues par les instances supérieures, le gouverneur de la province du Kongo Central, Jacques Mbadu Nsitu di Mavungu, a déployé d’intenses activités dans son cabinet de travail sur l’avenue Lukenie au quartier Ciné Palace dans la commune de Matadi.

Dans le lot, il faut épingler l’audience qu’il a accordée à Mme Monique Ditele Welo, Secrétaire Générale au Plan et à la Révolution de la modernité, en mission à Matadi qui lui a fait part de la réforme de l’administration publique.

Les deux interlocuteurs se sont appesantis sur le développement en général. A la presse, elle a fait savoir que le chef de l’exécutif provincial, satisfait de ce que le ministère du plan a dans sa mission la planification et la programmation des activités socio-économiques, a entretenu son interlocutrice du développement de la province du Kongo Central. « Nous avons apprécié ce qu’il est entrain de faire et nous l’encourageons » a martelé le Secrétaire général du plan qui a ajouté que c’est ce qu’il faut. «  Pour le développement, il faut des hommes comme lui qui tient au développement du pays » a-t-elle conclu.

D’autre part, le gouverneur de province a pris langue avec un sujet américain venu de Chicago aux Etats-Unis d’Amérique. Ce dernier lui a présenté son projet d’investissement sur les œuvres sociales dans la province du Kongo Central.

Il a été conduit auprès de l’autorité de province par M. Bambi de la communauté des églises de l’alliance du Congo, Ceac. L’hôte du gouverneur de province s’est dit très touché par l’enthousiasme dont il a bénéficié tout en reconnaissant combien Jacques Mbadu Nsitu a été réceptif à son message de développement et de climat de travail pour faciliter l’intégration économique en vue d’aider les milieux d’affaires congolais.

Avec le député national, Masumbu Baya, élu de la circonscription électorale de Seke-Banza, Jacques Mbadu Nsitu, il a été question de faire le tour d’horizon sur plusieurs questions mettant l’homme au centre de leurs préoccupations respectives.

Mettant à profit ses vacances parlementaires, l’élu de Seke-Banza, a indiqué que sa mission était de venir voir sa population du Kongo Central en général et particulièrement de sa circonscription. A cet effet, il a parcouru pendant plus d’un mois sa base sans oublier de passer dans d’autres territoires.

Il a reconnu que la paix et la sécurité sont garanties au niveau de la province du Kongo Central. Aussi a-t-il soumis quelques cas au chef de l’exécutif provincial en ce qui concerne les routes d’intérêt provincial et territorial tout en épinglant des difficultés au niveau de l’arrière-pays pour lesquelles les produits agricoles arrivent avec beaucoup de peine dans de grandes agglomérations comme Boma et Matadi. Il a souhaité qu’un effort soit déployé non seulement au niveau du gouvernement provincial mais aussi à celui du niveau national afin que des aides et des appuis leur soient accordés.

Dans le même registre, le gouverneur de province a été mis au parfum de l’état des routes dans le secteur de Kivulu, territoire de Mbanza-Ngungu dans l’ex-district où il est prévu la construction d’un pont sur une des voies de  communication de cette entité de grande portée agricole.

Comme il fallait s’y attendre, le gouverneur de province du Kongo Central, Jacques Mbadu Nsitu a profité de toutes les audiences pour développer à la faveur de ses interlocuteurs évoluant dans divers secteurs de la vie tout ce qui entre dans les efforts visant à métamorphoser cette partie de la République Démocratique du Congo. Le gouvernement provincial n’entend pas lésiner sur les moyens pour réaliser les projets de développement défendus devant l’assemblée provinciale.
az
6 formations sportives participent au championnat provincial de football
..Par Emmanuel Luzolo N'zeka-Grand Reporter - 12 mars 2016  

La ligue provinciale de football du Kongo Central aligne au stade de Nsanda 6 formations sportives dont l’As Veti Club, le Fc Imana de Matadi, le Cs Motema Pembe de Boma, le SC Cilu de Lukala, l’As Bilanga Matebo de Mbanza-Ngungu et enfin le Fc Albino de Kisantu.

Toutes ces formations qui se sont surpassées au cours des préliminaires du championnat provincial feront le déplacement de Nsanda avec les mêmes ambitions, ce, compte tenu du sérieux pris dans le cadre des préparatifs de ce play-off.

Toutefois, toutes les équipes en lice vont découvrir au même moment cette nouvelle infrastructure sportive dont l’inauguration part de ce play-off que le comité directeur tient à réussir pour la promotion du football provincial.

Les équipes en provenance d’autres ententes de football, hormis la ville de Matadi, sont déterminées à  mieux se comporter pour casser la suprématie du football matadien. Qui vivra verra.

az
Jacques Mbadu Nsitu libère la rétrocession en faveur des divisions provinciales de l’administration publique
..Par Emmanuel Luzolo N'zeka-Grand Reporter - 12 mars 2016  

C’est au niveau du directeur de cabinet de l’autorité de province, Maurice Vodilulwakidi Lumungi, que les chefs de division provinciale de l’administration publique ont reçu avec joie des enveloppes d’argent destinées à la rétrocession.

Cette opération s’est déroulée en présence des ministres provinciaux en charge respectivement des finances, Odette Gema Diloya et du budget, Sambu Mabiala.  La remise de ces fonds au mieux de ces rétrocessions tourne la page à la décision prise – en son temps – par le gouverneur de province, Jacques Mbadu Nsitu di Mavungu.

A la réception de ces fonds, les chefs de division provinciale de l’administration publique n’ont pas mis leur langue en poche. Ils ont eu des mots justes pour remercier le chef de l’exécutif provincial qui est revenu sur ses premières amours en mettant à la disposition de ses services de l’Etat des moyens financiers destinés au fonctionnement.

Aussi ont-ils promis d’utiliser ces fonds pour les objectifs et missions auxquels ils sont libérés par le gouvernement provincial qui tient – mordicus – à voir chaque division provinciale répondre positivement aux charges lui confiée par les instances nationales. Et, avec le souhait que cette rétrocession soit régulière.

Le chef de division provinciale en charge des finances, Faustin Mpialu N’koko, est allé au-delà de ces remerciements pour indiquer que le chef de l’exécutif provincial a apporté des innovations à l’exemple de la constitution des fonds  de solidarité qui n’a jamais existé. Cette caisse va aider, a-t-il dit en substance, les fonctionnaires qui auront des problèmes sociaux …

A tout dire, il n’y a plus de raisons de faire de la fronde, a indiqué un agent de collaboration d’une de division provinciale surpris sur les marches du building administratif « Le Dragage » en ville basse.

Ce dernier a également souhaité voir le gouvernement provincial se préoccuper de la réhabilitation de l’immeuble « Dragage » regroupant la plus grande partie des divisions provinciales. Le regroupement de toutes ces divisions provinciales de l’administration publique dans cette bâtisse remonte de 1991 sous le mandat du gouverneur de région, Etienne-Marie Bieya Mbaki.

On croit savoir que la visite qu’a effectuée dernièrement le ministre provincial, Florian Masaki Nzembele, au building Dragage est un signal fort quant à la programmation de sa réhabilitation compte tenu de l’image piteux que ce bâtiment présente actuelle. Le building « Dragage » est une propriété de l’ancienne Société de Dragage, sous l’époque coloniale, cédé au gouvernement congolais.

az
Le nouveau stade de Nsanda retenu pour abriter le play-off
..Par Emmanuel Luzolo N'zeka-Grand Reporter - 12 mars 2016  

Les férus du ballon rond de la province du Kongo Central mettront dans leur agenda le nouveau stade de Nsanda dans le territoire de Seke-Banza à quelque 30 km de la ville de Matadi sur la route Matadi-Boma.

C’est là que se disputeront les joutes organisées dans le cadre du play-off du championnat provincial de  la ligue de football du Kongo Central, Lifkoce, en acronyme.

Le maintien de cette nouvelle infrastructure sportive est consécutif à la visite effectuée dernièrement par la ligue organisatrice qui a reconnu que cette dernière réunit toutes les conditions pour la bonne organisation de ce championnat provincial dans cette partie de la République Démocratique du Congo où la pratique du sport-roi occupe une place de choix parmi toutes les autres disciplines sportives.

C’est par la bonne volonté sportive et financière du président du comité sportif de l’Association Sportive Veti Club de Matadi, Joachim Mavungu Tsiku Formoza qu’on peut au jour d’aujourd’hui d’inscrire le nom du stade de Nsanda sur la liste des infrastructures dont dispose le Kongo Central.

Selon notre source, le stade de Nsanda qui se fera parler de lui dans les tout prochains jours avec des rencontres sportives de grande envergure répond aux dimensions olympiques avec un terrain couvert de la pelouse naturelle. Elle a des vestiaires aménagés avec de deux tribunes d’honneur et latérale.

Cette œuvre réalisée dans cette partie du territoire de Seke-Banza dans l’ex-district du Bas-Fleuve est une des réponses que le sponsor vient de donner à la participation des privés au développement de l’olympisme à travers tous les atouts disponibles quant à la réalisation de ce souci qui hante plus d’un sportif.

Toutes considérations faites, l’initiative prise par Joachim Mavungu est une illustration de son apport au développement du football dans le Kongo Central. Car, il aura compris comme tout le monde que le développement de toute discipline sportive passe par la présence des infrastructures répondant aux normes de leur pratique. Le stade de Nsanda, faut-il le reconnaître, est un espace sportif qui attirera beaucoup de jeunes des environs à la pratique du football et, qui plus est, à la création de plusieurs formations sportives. C’est cela le défi que tient à réaliser Joachim Mavungu qui – du reste – est sur les traces de vieux missionnaires belges à l’instar de Tata Raphaël de la Kethule. Sur cette liste, on peut également citer les noms de Kitemoko, Diomi Gaston, Kimasi ….

Néanmoins, les férus du ballon rond de la province chère à Jacques Mbadu Nsitu di Mavungu dorment avec l’architecture du stade Lumumba en construction et se réveillent avec une nouvelle image qui s’ajoute chaque jour que le soleil se lève. Les travaux vont bon train. Le fruit de la patience, dit-on, a toujours été doux. RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

Contact LUZOLO N'ZEKA : +243 855120524
- luzoema@yahoo.fr -