La Province du Bas-Congo est une des onze provinces de la R.D.Congo.
Sa superficie de 53.000 km², soit 2,3 % du territoire national. Province agricole,
elle est également celle du port, pétrole, barrage, etc... (En savoir plus)
LE GOUVERNEUR DU BAS-CONGO A VISITE INGA ET LE BARRAGE
Le Gouverneur du Bas-Congo, a visité le mardi 12 mars 2013 les travaux de modernisation du groupe 2 de la Centrale Inga1 (G12) le mardi 12 mars 2013 les installations G12 dit, Groupe 2 de la Centrale Inga1. Mis hors service depuis 1996, disons 17 ans, les travaux de la réhabilitation de ce groupe a duré 30 mois, et a coûté 16,5 millions d’euros, et exécutés par la Société Italienne FRANCOTOSI MECANICA. G12 augmente au réseau à ce jour d’une production de 55 mégawat. Et, sa mise hors service a fait manquer à la République +/-2.400.000$ par an.

La visite est partie du site belvédère où l’autorité de province accompagné de ses ministres provinciaux et de son Directeur de cabinet ont reçu des explications relatives au fonctionnement du barrage d’Inga.

Enfin, le numéro 1 du Bas-Congo s’est rendu à la Centrale Inga2 où 5 groupes sont opérationnels, à savoir le G23, 24, 25, 26 et 28. De là, il lui a été présenté les 3 autres groupes dont les travaux de réhabilitation débuteront tout prochainement. La population de la cité énergétique d’Inga, conduite par le Commissaire de District du Bas-Fleuve, a accordé un accueil chaleureux au Gouverneur Jacques Mbadu. Didier VEKA
- Pour en savoir plus...
C’est devant un aréopage de personnalités de différents horizons socioprofessionnels qui entourait le Gouverneur de province, Jacques Mbadu Nsitu di Mavungu, que le Bas-Congo vient d’inscrire dans son registre le tribunal de commerce.

Le chef-d’œuvre a été réhabilité par le COPIREP. Il compte 2 salles d’audiences, 14 bureaux et 1 cellule pour l’accueil des visiteurs et enregistrement des plaintes.

La Division Provinciale des Anciens Combattants garde l’autre partie de cette bâtisse. Le Secrétaire Exécutif de COPIREP, Ilunga Ilukamba a exalté l’importance de ce nouveau cadre juridique et judiciaire, tout en martelant ses objectifs notamment juger les litiges en matières commerciales en vue d’accroître l’économie et d’améliorer le climat des affaires – un des soucis tant exprimés par le Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange.