Le Bas-Congo est l'une des provinces en République Démocratique
du Congo, dirigée par le Gouverneur, Jacques MBADU NSITU
ENERGIE, TRANSPORTS, FORETS ET SANTE DU BAS-CONGO

Le Bas-Congo compte "Ports maritimes, un Réseau routier et ferroviaire" satisfaisant, mais à améliorer. Le barrage d'Inga a son énergie repartie en 4 unités dont : Inga I, Inga II, Nsanga et Zongo. Aussi, le Bas-Congo dispose de 14 unités de captage, de traitement et de distribution d’eau en milieux urbains et semi-urbains.

Par contre, il existe 256  pompes aspirantes et 197 adductions gravitaires recensées comme ouvrages de desserte en eau potable en milieu rural. Cependant, les Industries de transformation au Bas-Congo éprouvent d’énormes difficultés, comme : Faibles rendements industriels, faible mise en valeur des ressources locales, faible développement industriel (insuffisance de nouveaux investisseurs), faible intégration industrielle, Charges d’exploitations élevées, faible effet d’entraînement du secteur industriel sur l’essor  économique de la Province (faible capacité de transformation de produits locaux), difficultés de trésorerie, faible compétitivité des produits locaux face aux produits importés du point  de vie prix qualité.

A titre de révision, le Bas-Congo est borné au Nord par la République du Congo, au Sud par l’Angola, à l’Est par la ville de Kinshasa et Bandundu et à l’Ouest par l’Océan Atlantique et l’enclave de Cabinda. Il couvre une superficie de 53.947 Km², soit 2,3 % de la superficie de la République Démocratique du Congo. Sur le plan Administratif, le Bas-Congo est divisé en 3 districts et 2 villes. Il s’agit de : District du Bas-Fleuve 9.980 Km² avec comme Chef-lieu Tshela ; District des Cataractes 23.481 Km² avec comme Chef-lieu Mbanza-Ngungu ; District de la Lukaya 16.019 Km² avec comme Chef-lieu Inkisi.

La ville de Matadi, Chef-lieu de la Province et la Ville de Boma constituent les 2 entités urbaines du Bas-Congo. Chacun de ces Districts est subdivisé en 3 Territoires qui à leur tour sont divisés en secteurs, soit 55 secteurs pour l’ensemble des Districts.

La population est estimée à 2.521.000 habitants, et la langue parlée est principalement le Kikongo, sans oublier le lingala et le français. La densité est estimée à+/-47hab/km². Cette population du Bas-Congo est laborieuse. Elle s’adonne à l’agriculture et à l’élevage pour l’auto-suffisance alimentaire. Pacifiques et disciplinés, les Matadiens, quant à eux, font montre d’une grande hospitalité envers leurs nombreux visiteurs en voyage d’affaires au Port International et aux bureaux administratifs de la Province.

La ville de Matadi (135.123 km²), comme celle de Boma compte chacune 3 communes. Il est à noter que la Ville de Boma administre le territoire de Moanda lequel est composé d’une cité et de 3 secteurs. Matadi, signifie « Pierre ». La ville, chef-lieu, compte 3 communes (Matadi, Mvuzi et Nzanza) et propose à la curiosité des touristes, des sites et monuments tels que le Pic Kinzao (ex-Pic Cambier), le Chaudron d’Enfer et le Belvédère de Matadi. Les communes urbaines sont subdivisées en 34 quartiers. Ainsi dans l’ensemble, la province du Bas-Congo compte 55 secteurs. Langues parlées : Kikongo, Français.

  
LE PORT DE MATADI, c’est les affaires et l’ouverture au monde, avec ses 1.720 mètres, 10 quais, ± 200 navires par an.
  
Matadi, c’est également LE PONT SUSPENDU, dit Pont OEBK, ex Pont Marechal. Inauguré le 20 mai 1983, avec une distance à franchir de 400 m, il est le premier pont mixte route-rail de grande portée en Afrique sans appuis intermédiaires. Cet ouvrage est un véritable symbole de l’économie nationale pour relever le défi du modernisme en matière de transport routier.
 
BOMA, c’est la première Capitale du Congo, jusqu’en 1929. Cette ville regorge  monuments et des sites dont le baobab de Stanley, sa cathédrale, la première du Congo (1890) construite sur le Mont du Saint-Esprit, son premier camp militaire de la Force Publique (1886).

LE SECTEUR DE LA FORET

La forêt dense de MAYUMBE fournit annuellement une variété d’essences de bois d’un volume commercialisé de 16.587,4 m3, soit 278.679 T de bois et grumes (1994). L'on ne saura pas ne pas parler du secteur de la santé dans cette page, et même du tourisme... Le Bas-Congo, c'est un Capital forestier constitué de 522.350,67 Hectares renfermant diverses essences forestières exploitables. Il compte 51 essences forestières qui appartiennent à quatre (4) groupes de bois :

              Bois rouge (33 %) : Musage, Bokanga, Siso, Kotibe, Mukulungu, Formages, Bitinga, Niono, Aiele, Dibetou, lombo, Oboto, Essaue, Tau, Esenge, Dabema, Onzabili, Bosse, Longi, Mutenge, Tshitolo, Sapeli, Kosipo, Tiama, etc.

              Bois blanc (22 %) : Limba, Tola, Blanc, Kambala, Ozico, Emier, etc, Bois noir (2 %) : Wenge, Bois divers (43 %) : Akongo, Obeche, Kanya, etc..

              Présence des réserves forestières (Mao, Theye, Km 28, Kieni) 45.598 Hectares.


LE SECTEUR DE LA SANTE

Le secteur de la Santé au Bas-Congo est organisé comme suit :
1 Division Médicale de la Santé, 2 Divisions Urbaines, 3 Districts Médicaux, 31 Zones de santé, 31 Hôpitaux Généraux, 36 Centres de Santé de Référence, +/-500 Centres de Santé, +/-20 Instituts Techniques Médicaux… Sur la liste des insuffisances, l’on peut citer : le délabrement des infrastructures sanitaires, l’insalubrité publique, l’insuffisance du personnel médical qualifié, l’insuffisance et vétusté des équipements médicaux, manque des médicaments, l’insuffisance des moyens logistiques : Ambulances, vélos, véhicules, appareils de communication, ordinateurs, etc.) pour le personnel de santé publique ; l’insuffisance des centres nutritionnels, la recrudescence des maladies endémiques et épidémiques ainsi que des cas des maladies mentales :

TOURISME

* Parc marin de Mangrove 66.000 Ha (Muanda et Boma), une main-d’œuvre abondante bon marché, le jardin botanique de Kisantu. Et, voici quelques sites touristiques dans la ville de Matadi : Commune de Matadi :    - Mont Kinzao, - Le Chaudron d’enfer (Mbengo-Mbengo), - Le Port International de Matadi, - Le Pont OEBK (Pont suspendu au dessus du Fleuve Congo), - La Cité de la RTNC,- Le Monument du Centenaire... Commune de Nzanza :   - Le Belvédère, - Le Monument aux Porteurs.

retour à la page d'accueil - contact - galerie photos © DidierVEKA - mailTO
Voici le Bas-Congo en présentation Historique du Bas-Congo Bas-Congo Social Villes-Districts-Territoires-Secteurs
Repertoire des villages du Bas-Congo Agriculture - Interview du Ministre Prov. Que dit la Presse sur le Bas-Congo? Tourisme au Bas-Congo
Bas-Congo Secteur minier Energie, Transports, Forêts, Santé... Maison de la Femme du Bas-Congo Nous suggérer et proposer un avis...
connectez-vous