Qui sommes-nous contact Congo en images DOSSIERS English version

Vous êtes, certes, une organisation internationale, une agence humanitaire, une asbl d’appui au développement, même de renforcement des capacités, en RDC. En plus, vous militez pour la promotion de la condition humaine ! Voici un outil, un espace pour communiquer sans limites, sans restriction… Vous détenez des informations et données des statistiques que l’on recherche… Votre contribution au progrès du Congo est énorme. Mais, communiquer ! Vous êtes soit Organisations intergouvernementales ou organisations non gouvernementales. Voici notre site, votre site :
CONGO-INTERNATIONAL-APPUI
. Mais, envoyez-nous votre information ! Veuillez nous l'envoyer!

Interviews Projets en vrac Publications Archives Relations Internationales-Quid?
Actualités Découvertes Débats RDC Guide Profils d'employés
D’1 HECTARE RESULTENT EN MOYENNE 30 TONNES DE MANIOC ET 9 TONNES SEULEMENT EN RDC – KANY VERONIQUE DEPLORE
bonjour

La production du manioc pour une étendue d’1 hectare produit, en principe, 30 tonnes de carottes de manioc, si le respect de « process » est bien appliqué, déclare Kany, femme-entrepreneure dans la transformation de manioc, à Kinshasa, dans la partie Kingabwa Industriel. Son entreprise est dénommée Alizé.

Cette déclaration a été prononcée devant un constat fait après des échanges et connexion de PME de transformation  de manioc avec les coopératives agricoles productrices de manioc au Plateau des Batékés, à +/- 160-200 kms du centre-ville de Kinshasa.

Cette mission de connexion des PME et coopératives a été initiée et rendue possible par la SNV, Organisation Néerlandaise de Développement, par son conseiller à la microfinance, Hubert Nkaotuli.

Cependant, Kany félicite et encourage toutes les organisations et structures qui œuvrent et appuient la culture du manioc en RDC pour tous les efforts dans l’encadrement des paysans.

Du moins, elle pense organiser des forums en langues locales, en collaboration avec les experts et autres scientifiques du domaine de manioc, pour que soient présentées des statistiques générales, mondiales et congolaises du manioc, pourquoi pas le « process » dans la production du manioc, et ce, dans le souci de sensibiliser les producteurs congolais à une exploitation plus professionnelle du manioc et à une production normale – ce qui boostera la culture du manioc et la considération de ce produit au rang mondial.

Car, jusqu’à ce jour, la production du manioc en RDC demeure à la marge. De 30 tonnes à +/-9 tonnes, l’écart est scandaleux, devant des terres fertiles, et toutes les structures d’encadrement et appui, dit-elle ! Didier VEKA, Communicateur pour le développement
hello!
Kany Véronique dans son entreprise à Kingabwa Au Centre des Ressources d'Agroferesterie de Dwale Conseiller Gérard LOTOMBE du Projet Manioc/SNV Entrepôt d'Alizé de Kany Véronique
Un des engins pour l'achat des carottes de manioc Ici avec une coopérative agricole de Mbwatanba Kany et le Conseiller à la Microfinance SNV - Hubert Dans son entrepôt avec un agent
 
Découvrez d'autres titres sur notre site...Congo Appui International
      retour à l'accueil