Le Bas-Congo est l'une des provinces en République Démocratique
du Congo, dirigée par le Gouverneur, Jacques MBADU NSITU
Compte-rendu du Conseil du Gouvernement Provincial du 9 août 2013

Satisfecit du gouvernement provincial pour la libération par la marine angolaise de deux bateaux de pêche. Quelques dispositions prises pour éviter pareil incident dans l’avenir

Sous la présidence du Gouverneur de la Province du Bas-Congo, Jacques Mbadu Nsitu, le gouvernement provincial se réunit selon son calendrier hebdomadaire comportant six (6) points à l’ordre du jour. Il s’agit, notamment, des dossiers portant fonctionnement du gouvernement provincial, des dossiers économico-financiers, du dossier sur le Ministère des Transports, du dossier sur la campagne agricole 2013-2014, du dossier sur la santé et divers.

En ce qui concerne le dossier sur le fonctionnement du gouvernement provincial, le Conseil s’est appesanti sur les hôtes des cabinets ministériels et diffusion de l’information. De manière précise, les Ministres sont appelés à examiner minutieusement la nécessité de conduire leurs hôtes auprès de Son Excellence Monsieur le Gouverneur. Ils sont appelés à user des notes techniques synthétiques après leurs audiences afin de favoriser la diffusion de l’information au sein du gouvernement provincial.

Le Conseil, indique la porte-parole adjoint du gouvernement, Prof. Dr Thérèse Mambu Nyangi Mondo, a jugé que l’arrêté provincial portant création d’une commission de certification des créances devra être refait. Car, il doit comporter, en plus, une disposition portant sur l’enregistrement préalable de la créance. Concernant l’évaluation des recommandations de la Conférence des Gouverneurs, le Conseil a pris la résolution de disposer à chaque réunion du conseil d’une rubrique évaluant les recommandations de la 3ème session de la Conférence des Gouverneurs tenue à Kananga, du 18 au 19 mars 2013.

Abordant le dossier sur des sujets économico-financiers, le commerce aux postes frontaliers a été passé au peigne fin. A cet effet, le Conseil a été instruit sur les dispositions réglementaires portant sur le commerce transfrontalier et frontalier. Ce dernier, à savoir le commerce frontalier, doit être organisé par la Province. Le Ministre en charge de ce secteur est appelé à user de la maîtrise des imprimés de valeur et de la nomenclature portant sur les produits concernés. Une commission composée de 5 Ministres a été chargée de l’organisation de ce commerce frontalier et qui doit faire l’objet d’une taxation locale.

Quant à l’état de lieux sur le climat des Affaires et des Investissements dans le Bas-Congo «  CPCAI/BC », le Conseil des Ministres a été informé sur le niveau de différents indicateurs qui sont pris en compte pour l’amélioration du climat des affaires et des investissements dans le Bas-Congo. Par la suite, poursuit le Conseil des Ministres, il a été levé l’option d’organiser prochainement une table ronde portant sur l’amélioration du climat des affaires et des investissements. En outre, il a décidé d’avoir à chaque conseil une rubrique portant sur l’évaluation de l’amélioration du climat des affaires. Une commission présidée par le Vice-Gouverneur a été institué pour cette fin.

Dans le cadre du dossier ayant trait au Ministre de Transport, il a été question de la relance de la campagne du port du certificat d’assurance d’automobile 2013. Apres discussion sur cette question, le Conseil des Ministres retient que cette campagne doit entre précédée d’une campagne de sensibilisation par la Sonas. La première, précise le compte-rendu remis à la presse, portera premièrement sur les grands contribuables. Une séance de travail préalable entre le Ministère de Transport, de l’Intérieur et la Sonas devra se tenir en vue d’aboutir à un calendrier de préparation de la campagne et la mise en œuvre. 

Du rapport de la mission effectuée sur le Pont Mbuila. Deux membres du Conseil se sont rendus à Songololo pour se rendre compte de l’état du pont Luvemba dans le village Mbuila. Ce pont est dans un état critique avec une incidence importante d’affaissement. Car, il porte une fissuration très importante d’affaissement. Pour cela, des mesures préventives ont été prises à savoir : l’interdiction aux véhicules de plus de 2,5 tonnes d’emprunter ce pont, la préparation d’un devis estimatif pour la réhabilitation du pont tenant en comte le volume du trafic, la remise en état d’une ancienne voie alternative à la route qui peut être utilisée comme déviation de la route pendant les travaux. Le Conseil, indique la même source, a décidé de financer l’opération palliative le plus vite possible. Un des membres a été chargé d’informer le Consul d’Angola de ces mesures préventives prises. Le Conseil s’est réjoui de la libération par la marine angolaise de nos deux bateaux de pêche. Quelques dispositions ont été prises pour que pareil incident ne se répète plus dans l’avenir, a fait savoir le Conseil des Ministres.

La campagne agricole étalée sur 2013-2014 a fait l’objet parmi des points développés au cours de ce Conseil hebdomadaire du gouvernement provincial. Le Ministre en charge de l’agriculture a présenté un tableau synthétique de la répartition de la 1ère tranche du budget de la campagne agricole aux agences locales d’exécution. Le bassin de production agricole ainsi que les routes de desserte agricole devant être réhabilités dans ce but ont été désignées. Ensuite, poursuit le compte-rendu, il a informé le Conseil de la tenue à Kimpese de la Conférence agricole du Bas-Congo devant accoucher d’une document cadre pour la planification agricole en en vue de la réunion d’affaire nationale sur l’agriculture qui se tiendra en septembre 2013 à Kinshasa. Cette conférence présente aussi l’opportunité de tenir une foire agricole à Kimpese et le lancement officiel de la campagne agricole. Dans le dossier relatif à la santé, le Conseil a été tenu informé d’une tentative de mouvement d’insubordination qui a eu lieu à l’Hôpital Général de Référence de Kinkanda par quelques agents de cette formation hospitalière. Des mesures d’encadrement ont été prises pour gérer cette situation.

Il y a lieu de signaler que dans le divers, 4 points ont été inscrits ci-après. Le Ministre des Mines a informé le Conseil sur la tenue de l’atelier provincial des travaux animés par les experts de la Société Française d’Ingénierie (SOFRECO) et du Projet Intégré Multisectoriel de Développement du secteur minier (Promines). La Province du Bas-Congo occupant une place de choix dans le secteur minier, ses statistiques de production méritent d’être encadrées, particulièrement celles concernant le diamant et l’or d’exploitation artisanale.

Le Conseil a été mis au courant de l’audience que Son Excellence le Gouverneur a accordée aux jeunes officiers originaires mais venus de l’EFO-Kananga ( NDLR Académie Militaire de Kananga ) pour des vacances à M    atadi. Il sera informé, par la suite, de la réception organisée en la résidence du Gouverneur en leur honneur et aussi en l’honneur des Généraux promus. Le Conseil a été appelé à tenir des adresses sur les concertations nationales.

Enfin, il a été annoncé l’arrivée à Matadi dans la Province du Bas-Congo le mardi 13 Août du Ministre belge en charge des Affaires Etrangères, Son Excellence Didier Reynders qui aura l’honneur de visiter le Port de Matadi, le Pont Maréchal, le Barrage d’Inga et quelques sites touristiques de l’époque coloniale. Le Gouvernement Provincial a invité la population à lui réserver un acceuil chaleureux. -Luzolo N'zeka

retour au repertoire des Compte-rendus ..... retour à la page d'accueil